Aux derniers étages de la cathédrale des sports, des mini-greens, et sur le toit un terrain avec de petits bunkers de sable et des collines. PH. UCPA

Du sport sur les deux rives

Texte : Jean-Pascal Videau

ÉQUIPEMENTS À Brazza, Euratlantique et Bastide Niel, trois projets dédiés au sport vont animer les nouveaux quartiers

Une cathédrale des sports quai de Brazza

Dans ce projet atypique, développé par les promoteurs Adim et Nouvelles fonctions urbaines, les activités sportives seront déployées en hauteur… C’est l’association sportive UCPA qui conçoit et exploitera un programme sportif intense, avec 14 000 m2 d’équipements publics, et plein de surprises. Par exemple, on pourrayfairedugolf. « Pourcela, nous déstructurons sa pratique », indique Matthieu Olivier, directeur de programmation et conception à l’UCPA : les trois grands types de coups (drive, swing, putt) seront jouables séparément, avec en rooftop une aire de 400 m2 reproduisant des bunkers de sable et de petites collines. Le tout à l’air libre, les côtés étant protégés par des filets.
Le toit accueillera également un bar. Ce sera aussi le cas du rez-de-chaussée du bâtiment, avec également un restaurant. À ce niveau seront intégrées les salles de fitness. Il y aura au total cinq grandes familles d’activités. Outre le golf et le fitness, on pourra venir pratiqueràlacathédraledessportsde l’escalade, du squash (neuf terrains) etdupaddle-tennis(septterrains), un sport à mi-chemin entre le squash et le tennis, en plein développement et très pratiqué par un public féminin. On trouvera également des salles dédiées aux enfants ainsi qu’à de l’e-sport (avec des simulateurs de rameur ou dedescente en VTT). Livraisonprévue fin 2021, début 2022.

Un centre aqualudique derrière la gare Saint-Jean

Enfin une piscine au sud de Bordeaux ! Quai de Paludate, à l’emplacement actuel de la déchetterie et d’un centre technique de la métropole, là aussi l’UCPA va exploiter un centre aquatique qui devrait ouvrir à l’horizon 2023. Cet équipement comprendra un bassin de 25 mètres et six couloirs de nage, ainsi qu’une zone « aqualudique » de 250 m2 avec des plaques à bulles, des banquettes massantes, des jets d’eau… le tout connecté à une zone dédiée au bien-être, avec hammam, sauna, cave à neige…

Accessible au scolaire
Un pôle fitness sera également implanté dans le bâtiment, qui comprendra des installations classiques de cardio et de fitness, et deux salles de cours. Le bassin sera à la fois accessible aux scolaires, « car nous aurons une mission de service public », indique Matthieu Olivier, directeur de programmation et conception à l’UCPA, mais il y aura également « d’importantes plages horaires pour tous les publics, pour favoriser la découverte des pratiques sportives ».
Les espaces sportifs prendront place dans la partie centrale de ce bâtiment qui sera une des figures de proue du secteur, la piscine étant installée sous les trois grandes arches du second niveau. S’il est un peu tôt pour en connaître les tarifs, son accès sera disponible à la fois à l’unité, en fonction des activités choisies, mais aussi sur abonnement, comprenant l’ensemble des services.

Le bassin de 25 mètres sera situé sous les trois arches centrales du bâtiment. PHOTO UCPA

Un village du sport aux portes de Darwin

Juste derrière l’actuel skate park de Darwin, un projet hors normes est soutenu par BMA, l’aménageur de la ZAC Bastide-Niel, et constituera un lien naturel entre ces deux zones : le Sand Spot. Au-delà du principal équipement de ce projet, un terrain indoor de 1 000 m2 dédiéauxsportsdesable (beach-volley, beach-soccer…), c’est unvéritablevillagequesesquatreconcepteursentendentcréersurenviron 8 000 m2. Lesiteseveutunespacederencontreentrelesport, l’artetlaculture. Côté sport, outre le terrain formaté pour les compétitions internationales et un terrain d’initiation aux sports de sables en plein essor, comme le beach rugby ou le beach- basket, le projet prévoit un complexe d’escalade, des espaces d’eau (jacuzzi, sauna), de récupération et des installations dédiéesàlasantéavecdesspécialistesde lamédecinedusport. Côtéculture, ses concepteurs, dontlemédiatiqueJoël Cantona, frèred’Éric, etlevolleyeurFrédéric Trouvé, ancien coach-assistant de l’équipe de France de volley, ont imaginé des espaces dédiés aux expositions, concerts et diffusion de films, le tout en lien avec l’univers du sport.

Un festival du film sportif ?
Au coeur de cette programmation, le Sand Spot doit également accueillir un « café-working », mixant espaces de travail et café, 600 m2 de commerces, un restaurant avec rooftop ainsi que des espaces de séminaires dédiés aux entreprises, qui pourront y organiser leurs incentives, par exemple.
Les quatre anciens sportifs professionnels qui portent cette ambition espèrent y organiser des événements tels qu’un festival du film sportif. Le programme est toujours en cours de montage financier, et aucune échéance n’est encore annoncée pour sa réalisation.

Le projet Sand Spot comprend un terrain indoor de 1 000 m2 dédié aux sports de sable. PHOTO LES GLACIÈRES ARCHITECTURE

Vous pourrez aussi aimer